Études et laboratoires

 
 
 
 
Laboratoire 4
Du 10 au 12 juin
La Chaufferie. UQAM.

​​

En collaboration avec David Mercier.

Ce quatrième laboratoire est déterminant pour le développement du projet. Suite à un test très probant fait avec David, le projet a trouvé son propre sillon.

Test : David, marchant à l’extérieur sur un sentier, est filmé à partir d’une caméra installée dans la salle et orientée vers l’extérieur. Cette vidéo est par la suite projetée sur le mur pendant que David marche à nouveau sur le sentier en tentant de refaire exactement le même parcours. Ne pouvant reproduire sa déambulation, cela cause un léger décalage entre la diffusion et la déambulation en temps «réel». L'effet mystificateur est réussi.

Au crépuscule, des tests de projection sur les fenêtres sont poursuivis. La diffusion à partir d'écrans, non concluante, n’est pas retenue.

Laboratoire 6
Du 16 au 19 juillet. 
La Chaufferie. UQAM.

​​

Le principal objectif de ce laboratoire est de poursuivre les tests de projection directe et réflective sur les fenêtres de la Chaufferie.

Un projecteur est placé sur un chariot.

Des choix esthétiques détermineront les prochaines étapes de production.
S'ajoutent à ces tests, la calibration de la Kinect et la programmation du Temps3 (Max/MSP) ainsi que des entrevues avec des candidats collaborateurs auprès de danseurs chorégraphes.

Production.
Du 20 juillet au 19 août. 
Atelier personnel.
 
Finalisation du scénario: les soirées événement sont divisées en cinq sections, nommées Temps. L'objectif des trois premières sections est de préparer le spectateur à l'expérience d'illusions perceptives liées à l'imaginaire de Chair de lumière, les deux dernières, de vivre l'expérience.
 
 
Laboratoire 9
Du 20 au 21 août
La Chaufferie. UQAM.

​​

Ultime laboratoire. Les danseurs-chorégraphies Ariane Boulet et Julie Beaulieu se joignent à l'équipe.

Suite aux pratiques et échanges, la chorégraphie du Temps2 est finalisée. Le scénario du Temps3 est aussi discuté.

Une séance de photographies permet d'aller chercher le matériel manquant.

C'est aussi la dernière séance de captation sonore.

Pratique - 9 septembre

​​
C'est le 9 septembre que sont assemblés tous les éléments des soirées événement.

Après la séance, la chorégraphie du Temps3 est ajustée.

Une générale ouverte au public a lieu le lendemain.

Les photographies de la générale sont incluses dans le webdoc.

Arbre-aura 1. Maquette. 27 mai 2013.
Arbre-aura 1. Maquette. 27 mai 2013.

Maquette faite à partir d'une photographie d'un arbre vu à travers une fenêtre de la Chaufferie. Traitement dans Photoshop.

Arbre-aura 2. Maquette. 27 mai 2013.
Arbre-aura 2. Maquette. 27 mai 2013.

Maquette faite à partir d'une photographie d'un arbre vu à travers une fenêtre de la Chaufferie. Traitement dans Photoshop.

Test de projection 3.
Test de projection 3.

Test de projection de la maquette Chaufferie côté Jardin. Projection sur miroir: l'image bifurque sur le mur blanc et se reflète sur la fenêtre.

Arbre-aura 1. Maquette. 27 mai 2013.
Arbre-aura 1. Maquette. 27 mai 2013.

Maquette faite à partir d'une photographie d'un arbre vu à travers une fenêtre de la Chaufferie. Traitement dans Photoshop.

1/9
Chariot et projection sur mur.
Chariot et projection sur mur.

Installation d'un projecteur sur le chariot sur roulette. L'installation devient mobile.

Test de projection.
Test de projection.

Quelques tests sont faits pour vérifier, d'une part la prégnance perceptuelle du l'image reflétée (son reflet dans les fenêtres n’est-il qu’une tache floue de couleur?) et d'autre part, la cohérence esthétique des représentations symboliques (simulation ou représentation). Sur cette photographie, un clip vidéo d'un coucher de soleil.

IMG_2498b.jpg
IMG_2498b.jpg

Chariot et projection sur mur.
Chariot et projection sur mur.

Installation d'un projecteur sur le chariot sur roulette. L'installation devient mobile.

1/8
La Chaufferie. 13 mai 2013.
La Chaufferie. 13 mai 2013.

La fenestration remplit les murs longeant les sentiers extérieurs. Le lieu est baigné de la lumière naturelle, changeant selon d'heures de la journée.

La Chaufferie. 13 mai 2013.
La Chaufferie. 13 mai 2013.

Vue vers l'extérieur, côté «jardin».

Maquette. 14 mai 2013.
Maquette. 14 mai 2013.

Maquette proposée avec le devis technique à Hexagram. Des projections lumineuses sont faites dans les fenêtres de la salle à l'aide d'un moniteur (téléviseur ou moniteur d'ordinateur). Le moniteur est dissimulé dans une boîte confectionnée au préalable (module de diffusion); il y est posé en angle afin d'obtenir une réflexion sur la vitre. Ces réflexions sur le verre participeront à la création d’illusions chez le spectateur.

La Chaufferie. 13 mai 2013.
La Chaufferie. 13 mai 2013.

La fenestration remplit les murs longeant les sentiers extérieurs. Le lieu est baigné de la lumière naturelle, changeant selon d'heures de la journée.

1/3
Laboratoire 2
Du 13 au 15 mai
École des médias. UQAM.

 

En collaboration avec David Mercier.

Lors du laboratoire 1, plusieurs éléments sont étudiés. Une des préoccupations est le choix du lieu d’exploration qui, ultimement, sera celui de la performance. Ce lieu doit répondre aux critères établis suite aux études effectuées entre 2004 et 2013 (voir la section dédiée en bas de page).

Lors de ce deuxième laboratoire, le choix se pose définitivement sur la Chaufferie (Hexagram-CIAM): par sa fenestration, le local donne accès à une vue extérieure tout en offrant maintes possibilités d’exploration de jeux de reflets et de luminosité avec la lumière crépusculaire.

Il est prévu lors de ces rencontres d'effectuer les premiers tests de diffusion sur les fenêtres à partir d'une installation d'écrans plasma.

Les dates de présentation sont également fixées.

Laboratoire 3
Du 27 au 29 mai
Atelier personnel. Rue de Gaspé. Montréal.

​​​​

En collaboration avec David Mercier.

Test de projection directe et réflective sur une fenêtre, avec 1) moniteur et 2) projecteur.

 

Une série de maquettes sont produites afin de tester la visibilité des textures et de couleurs selon le type de projection. 

L'étude vise aussi à produire le matériel pour le laboratoire 4 qui aura lieu à la Chaufferie: la possibilité de juxtaposer par jeux de réflexions les images créées sur les arbres de la cour est envisagée.

 

David et le Temps2. 11 juin 2013.
David et le Temps2. 11 juin 2013.

Image extraite d’un test vidéo. Sur l’image, nous voyons David marchant sur le sentier côté cour (directement devant la caméra). Les réflexions des fenêtres côté jardin «effacent» le corps à certains endroits. Remarque : en observant attentivement, nous percevons ma silhouette en gris foncé à gauche de David.

Test de projection. 11 juin 2013.
Test de projection. 11 juin 2013.

Au crépuscule, tests et exploration de différents types de projection sur différentes surfaces. Exploration des possibilités de la salle.

Test de projection 2. 11 juin 2013.
Test de projection 2. 11 juin 2013.

Au crépuscule, tests et exploration de différents types de projection sur différentes surfaces, dont les surfaces extérieures (ici, arbre, édifice et ciel obscur).

David et le Temps2. 11 juin 2013.
David et le Temps2. 11 juin 2013.

Image extraite d’un test vidéo. Sur l’image, nous voyons David marchant sur le sentier côté cour (directement devant la caméra). Les réflexions des fenêtres côté jardin «effacent» le corps à certains endroits. Remarque : en observant attentivement, nous percevons ma silhouette en gris foncé à gauche de David.

1/3
Jeux de reflets.
Jeux de reflets.

Photographie d'une vue de l'extérieur de la salle (côté jardin). Un voile est tendu entre deux colonnes dans la salle pour faciliter les tests de projections.

Captations sonores.
Captations sonores.

Plusieurs enregistrements des sons ambiants de la salle sont effectués pendant l'été. Ce dernier laboratoire clôt cette production.

Temps2 (image extraite de la vidéo)
Temps2 (image extraite de la vidéo)

Finalisation de la chorégraphie et captations vidéo pour le Temps2.

Jeux de reflets.
Jeux de reflets.

Photographie d'une vue de l'extérieur de la salle (côté jardin). Un voile est tendu entre deux colonnes dans la salle pour faciliter les tests de projections.

1/13
Discussions autour du Temps0
Discussions autour du Temps0

La pratique du 9 septembre est l'occasion de vivre l'expérience dans son entièreté. Sur la photo, nous regardons le chronomètre défiler. Dans cette version, le Temps0 contenait des citations en lien avec la thématique.

Temps1.
Temps1.

Ariane et Julie profitent de la soirée pour regarder le Temps1. Dans les soirées évènement, elles seront à l'extérieur de la salle, en préparation du Temps2.

Temps4.
Temps4.

Quelques modifications s'imposent. Le travail d'ajustement se poursuit jusqu'à quelques heures avant la présentation du 12 septembre.

Discussions autour du Temps0
Discussions autour du Temps0

La pratique du 9 septembre est l'occasion de vivre l'expérience dans son entièreté. Sur la photo, nous regardons le chronomètre défiler. Dans cette version, le Temps0 contenait des citations en lien avec la thématique.

1/5
Temps2. Gabarit.
Temps2. Gabarit.

Plusieurs gabarits sont testés. Pour augmenter l'efficacité de l'illusion, je retiens la forme panoramique dans laquelle seront insérées à chaque présentation, les clips vidéo tournées la journée même.

Kinect. Fichier test.
Kinect. Fichier test.

La Kinect est utilisée comme caméra infrarouge pour le Temps3 et 4. L'image captée de la projection est réinjectée dans le système afin d'être projetée à nouveau. L'image ci-contre présente un des fichiers tests. L'image est créée dans Jitter (Max/MSP) par une combinaison d'effets. Le fichier maitre est inspiré d'une photographie d’Andrew Lyman.

Kinect et système de projection 2.
Kinect et système de projection 2.

Autre version toujours créée dans Jitter et projetée sur la fenêtre.

Temps2. Gabarit.
Temps2. Gabarit.

Plusieurs gabarits sont testés. Pour augmenter l'efficacité de l'illusion, je retiens la forme panoramique dans laquelle seront insérées à chaque présentation, les clips vidéo tournées la journée même.

1/4
Laboratoire 8
Du 6 au 8 août
La Chaufferie. UQAM.

​​

Laboratoire sans collaborateurs, il permet de faire les ajustements et éprouver les derniers éléments de la production, particulièrement ceux autour de la programmation pour l'utilisation de la Kinect.

Temps0 (image extraite de la vidéo).
Temps0 (image extraite de la vidéo).

Temps0 : zone tampon, temps de l'événement Temps1 : immersion et temps ralenti Temps2 : dissociation du temps écran et espace Temps3 : jeux de lumière au crépuscule solaire Temps4: construction de l'expérience hors temps

Temps1 (image extraite de la vidéo).
Temps1 (image extraite de la vidéo).

La séquence vidéo du Temps1 débute avec un halo lumineux dans lequel apparait les deux danseuses. Elles tiennent une toile vierge. Un effet 3D compose l'animation (logiciels Photoshop et After Effets). Cela permet à la caméra de se promener entre les objets. Le déplacement est extrêmement lent, le Temps1 est d'une durée de 13 minutes au total.

Temps1. Exemple production 2.
Temps1. Exemple production 2.

Photographie de départ qui a servie à construire l'animation de la forme du Temps1.

Temps0 (image extraite de la vidéo).
Temps0 (image extraite de la vidéo).

Temps0 : zone tampon, temps de l'événement Temps1 : immersion et temps ralenti Temps2 : dissociation du temps écran et espace Temps3 : jeux de lumière au crépuscule solaire Temps4: construction de l'expérience hors temps

1/5