Études et laboratoires

 
 
 
 

ÉTUDES EFFECTUÉES AVANT 2013

 

Les motivations qui ont habité le choix des objets d’exploration font écho aux questionnements suscités par la recherche théorique. (Voir à ce sujet, les sections Présentation du contexte théorique et pratique et le Récit de pratique de la thèse écrite).
L'installation
 

Ces deux études, l’une réalisée de juillet à septembre 2005 et l’autre, de juillet à octobre 2008, ont été faites à la campagne : le dispositif a été aménagé en bordure d’une terre agricole située en Montérégie, sous un arbre face à un champ.

 

L’emplacement, paisible, offrait une vue sur le coucher de soleil ; ceci a permis de tester les changements de luminosité des couchers de soleil, un matériau interagissant.

 

Pour l’étude 3, un sentier traversant le champ environnant rempli de quenouilles et de graminées, a été aménagé. Ce sentier se terminait sous l’arbre, lieu de l’installation du dispositif.

 

régie technique

lieu

sentier

juxtaposition

luminosité

Transparence et opacité
 

Une caméra vidéo ainsi que des microphones capteront l’environnement : les signaux seront traités en temps réel par un ordinateur doté du logiciel Max/MSP/Jitter, puis réinjectés par cinq enceintes acoustiques et un projecteur.

Des panneaux de verre translucides de dimensions variées ont été utilisés pour effectuer les divers tests. Si certaines sections des panneaux gardent leur transparence, d’autres subissent des interventions picturales pour travailler la transparence, l’opalescence et l’opacité du verre. Ces interventions servent essentiellement à créer des zones plus ou moins opaques qui serviront d’écran. La vidéo trouvera en ces zones un lieu de diffusion.

Les captations vidéo seront diffusées sur des panneaux de verre dédiés. Des compromis doivent être négociés entre la transparence qui assure un maximum d’intégration à l’environnement et l’opacité nécessaire pour transmettre une vidéographie de grande qualité.

 

interventions
picturales

Crépuscule
 

Le visionnement de l’image vidéo nécessitait aussi que la luminosité ambiante n’entre pas en conflit avec celle du projecteur. Les multiples jeux et le dosage entre la lumière naturelle et celle émise par le projecteur sont au centre des expérimentations. Des jeux de projection de miroir ont aussi été testés ; les miroirs reflétaient les projections qui reflétaient les miroirs, dans une boucle perpétuelle créant des effets de réinjection vidéo.

jeu de miroir

crépuscule

le double

Matériaux sonores
 

Dans ce lieu, les oiseaux et le son des insectes chantants emplissent l’espace sonore. Grâce à la disposition des enceintes adaptée pour une spatialisation sonore optimisée, l’écoute simultanée et superposée des sons captés et traités à ceux de l’environnement favorisait l’illusion perceptive.

 

Lors du travail en studio (principalement lors de l'étude 2), des échantillons de chants d'oiseaux sans traitement sont juxtaposés à des sons créés et travaillés en laboratoire. Les imitations visent à stimuler l'illusion ou à créer des effets de présence.

 
Moustique. Étude 3. 20 septembre 2008 - 19h09. Captation sonore. 
Ambiance sonore (1). Étude 1. 24 juillet 2006 - 15h19. Captation sonore. 
Cigale caniculaire, Tibicen canicularis (Harr.), Dogday cicada.

L'extrait sonore est tiré du document : Pelletier, G. 1995. Guide sonore et visuel des insectes chanteurs du Québec et de l'est de l'Amérique du Nord. Ensemble multisupports. Broquet, Montréal. [En ligne].«La toile des insectes du Québec». Insectarium de Montréal.http://www2.ville.montreal.qc.ca/insectarium/

Ambiance sonore (2). Étude 1. 24 juillet 2006 - 20h00. Captation sonore.
Oiseaux et grillon. Étude 2. Automne 2007. Extrait sonore. 

Oiseaux (mésange, corneilles) - grillon artificiel, fréquence fixe, chute rapide.

environ
nement
sonore

travail

en

studio

simula
tion

Oiseaux et grillon (2). Étude 2. Automne 2007. Extrait sonore.

Oiseaux - même grillon artificiel dont la chute de l'enveloppe et l'intervalle de fréquence transforme la perception. Le grillon devient un oiseau, méconnaissable. 

Oiseau artificiel. Étude 2. Automne 2007. Extrait sonore.

L'oiseau artificiel est placé ici en début de séquence.

Oiseaux et insectes. Étude 2. Automne 2007. Extrait sonore.

Oiseaux (ajout de la paruline), trame de chants d'insectes artificiels. 

Reconstitution en laboratoire d'un environnement sonore. Étude 2. Automne 2007. Exxtrait sonore.

Montage linéaire construit à partir d'échantillons sonores de chants d'oiseaux avec effets de spatialisation.

Oiseaux et traitements sonores. Étude 2. Automne 2007. Extrait sonore.

Oiseaux. Effets et traitement (réverbération) + bol tibétain (élément culturel - symbole religieux - symbole de méditation).

​Marjolaine Béland © 2014 / beland.marjolaine@uqam.ca

Reflets. Étude 3. Été 2008.

Panneau de verre et reflet. Photographie.